Dans la presse européenne : Incertitude quant à une intervention en Libye

Revue de presse européenne du 10/03/2011

Incertitude quant à une intervention en Libye

Tandis que le régime de Kadhafi continue de lancer ses avions, ses chars et son artillerie lourde contre les villes et les installations pétrolières de Libye, l’UE et l’OTAN débattent  à partir de ce jeudi de possibles sanctions contre le dictateur. Si certains commentateurs jugent une intervention militaire  justifiée, d’autres rejettent cette idée en rappelant les mauvaises expériences du passé.

+++ La guerre contre Kadhafi est juste

Blog Del alfiler al elefante – Espagne. La communauté internationale doit soutenir de toutes ses forces les insurgés libyens, demande Lluís Bassets dans son blog Del Alfiler al Elefante, en dressant une comparaison entre Mouammar Kadhafi et Saddam Hussein : “Voilà deux tyrans qui ont subi un traitement très différent par la communauté internationale. On a mené une guerre illégale et injuste contre Saddam. Il y a aujourd’hui une guerre très juste contre Kadhafi : celle que mène le peuple libyen pour sa liberté. Pendant ce temps, ceux qui ont été jusqu’au dernier moment les amis et les partenaires commerciaux du dictateur ne font qu’observer ce que fait désormais leur ancien allié. Ils se montrent horrifiés mais distants. Non à la guerre de Bush, c’est clair. Et non bien sûr à la guerre que Kadhafi mène contre son peuple.
Mais c’est un oui sans équivoque et un soutien entier que nous devons donner à la guerre que le peuple libyen mène contre le dictateur qui l’opprime.” (10.03.2011) +++ http://blogs.elpais.com/lluis_bassets/2011/03/contra-gadafi-guerra-justa-.html

+++ Etre unis contre Kadhafi

Dagens Nyheter – Suède. La communauté internationale doit intervenir avec fermeté contre le régime de Kadhafi, estime le quotidien libéral Dagens Nyheter, en commençant par la nécessaire mise en place d’une zone d’exclusion aérienne :
“Il serait préférable que les Libyens renversent eux-mêmes Kadhafi et ils doivent recevoir pour cela l’aide internationale nécessaire. Mais la question est toujours de savoir ce que le monde fera si les rebelles ne parviennent pas à vaincre Kadhafi. Plusieurs réunions auront lieu ces jours-ci au niveau de l’UE et de l’OTAN. Il convient de trouver une ligne de conduite qui soit soutenue par le monde arabe. Il faut intensifier la pression sur le dictateur. Les partisans de Kadhafi ne doivent pas avoir d’autre alternative que de vider les lieux ou d’être éternellement isolés sur le plan international. Espérons qu’ils en tirent eux-mêmes les conclusions.” (10.03.2011) +++ http://www.dn.se/ledare/huvudledare/front-mot-khaddafi

+++ Les insurgés, des partenaires méconnus

Neue Zürcher Zeitung – Suisse. Le conflit en Libye s’étant transformé en guerre civile, une intervention occidentale devient de plus en plus difficile, estime le quotidien libéral-conservateur Neue Zürcher Zeitung. Intervenir aux côtés des insurgés serait soutenir une des factions en guerre : “Il n’y a plus de manifestants pacifiques massacrés par les troupes de Kadhafi. Doit-on clouer au sol l’armée de l’air de Kadhafi en imposant une zone d’exclusion aérienne, de telle sorte que les insurgés puissent marcher sur Syrte et Tripoli en bénéficiant d’une protection internationale ? On s’allierait ainsi de facto à un belligérant de la guerre civile dont on sait seulement qu’il est opposé à Kadhafi. On ne saura qu’après un certain temps ce que vaut ce nouveau partenaire et ce qu’il a l’intention de faire de la Libye s’il devait contrôler plus qu’une simple partie du pays. … Les nobles slogans d’une nouvelle ère se basant sur le respect des droits sont simples à postuler, mais pas si faciles à mettre en œuvre dans la pratique politique.” (10.03.2011) +++ http://www.nzz.ch/

+++ Laisser faire les Libyens

De Standaard – Belgique. Le Conseil de sécurité de l’ONU n’est pas unanime quant à une éventuelle intervention militaire en Libye. Une ingérence serait dommageable, estime le politologue Tom Sauer dans le quotidien De Standaard : “Ce ne sont pas la Russie et la Chine qui sont les principaux partisans d’une telle intervention, mais les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et leurs alliés. N’avons-nous pas tiré la leçon de l’Afghanistan et de l’Irak, sans parler du Vietnam ? Admettons qu’une partie de l’opposition libyenne soutienne une telle aide. Mais l’autre partie manifestement pas. … La mission de l’Occident est-elle d’installer partout dans le monde des gouvernements bien disposés à notre égard ? Tenter d’imposer certaines choses à d’autres depuis l’extérieur n’est pas simple et a souvent l’effet inverse. … C’est aux Libyens de prendre les choses en mains. Dès que Kadhafi aura été chassé, la communauté internationale pourra aider le pays par des moyens non militaires, tels un soutien économique et une aide à l’établissement d’une démocratie viable.”
(10.03.2011) +++
http://www.standaard.be/artikel/detail.aspx?artikelid=C13799G3

Pour obtenir plus d’informations, connaître les sources utilisées et accéder aux archives, visitez www.eurotopics.net/fr

Advertisements
This entry was posted in Résistance Libye and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s